Les soeurs dominicaines missionnaires des campagnes

Fondée sous l’impulsion de Bernadette Beauté, future Mère Marie de Saint-Jean et érigée canoniquement par Monseigneur Feltin en 1932, la congrégation de Dominicaines Missionnaires des Campagnes est active dans les campagnes déchristianisées de France et envoient des missions en Algérie et en Haïti.

Une mission distincte

L’origine de la congrégation fait suite à la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905 et à l’expulsion des religieux et religieuses. Sensible à la pauvreté humaine et spirituelle, la congrégation prit en compte le souci de l’avenir des campagnes de France et décida d’y remédier.L’essence des sœurs dominicaines missionnaires des campagnes est de trouver une proximité avec les défavorisés et de leur apporter une certaine solidarité au travers de la recherche des chemins d’un partage de la foi et d’une volonté d’ouverture et de renouvellement.

Une présence universelle

Avec sa maison généralice se trouvant à Luzarches, la congrégation des sœurs dominicaines missionnaires des campagnes est dirigée par Sœur Marie-Madeleine Simonin, responsable générale depuis 2011, elle-même assistée de trois conseillères. Présente dans 30 diocèses en France, la congrégation s’active dans 15 petites communautés fraternelles dans l’hexagone avec environ 160 religieuses en comptant celles qui sont en mission dans le monde. Leur présence se veut simple, modeste et les sœurs cherchent à s’intégrer au maximum dans la vie du pays, de l’Église tout en poursuivant leur mission.